d'une culture
à l'Autre

 

Au-dessus de l’entrée, la fidèle copie d’une inscription ancienne rapporte :

« Philippe, comte de Boulogne, fils du roi Philippe de France, fit faire ce château et fermer la ville l’an de l’Incarnation 1231 ».

Ce fils du roi Philippe Auguste est surnommé le Hurepel, le Hérissé, qualificatif qu’il tient d’une capillarité et d’un tempérament rebelles. Il prend possession du Boulonnais après la trahison et la défaite à Bouvines en 1214 de Renaud de Dammartin, dont il épouse la fille Mahaut. Quand son frère Louis VIII meurt en 1226, l’héritier du trône Louis IX étant très jeune, sa mère Blanche de Castille devient régente.

Ayant une certaine légitimé à diriger les affaires en tant que fils royal, Hurepel entre en rébellion. C’est dans ce contexte, semble-t-il, qu’il fortifie son territoire dont le château de Boulogne constitue un élément à côté des châteaux de Calais et d’Hardelot.

Infos Pratiques

Musée Boulogne / Mer

1, Rue de Bernet / 62200

Tél. 03.21.10.02.20 / 22

Envoyez-nous un e-mail